Diiix – Rapelle-Toi (Tigris Album)

Diiix – Rapelle-Toi (Tigris Album)

[Couplet]
Quand on m’raconte des foutaises, j’suis obligé de raccrocher
Quand il y a un contrat sur ta tête, faut une garde rapprochée
Quand tu me verras sourire, le pactole j’aurai empoché
Mouche toi, fais tes lacets
Fais pas de bruit
La nuit chuchote des conseils donc je vis la nuit
Focus sur présent|futur, gros je vis ma vie
Donc vis ta vie et regarde ce que tu vois
Qu’est ce que tu vois ?
Leur tasser le dos
Négro est pro, écoute ma voix sonne comme un écho
Faites un monument à mon effigie, boostez mon égo
Putain que c’est beau, je la prends sur le lavabo
Putain que c’est bon
Si Diiix a dit ça, il n’y a plus de débat
Je déboule à balle à contre sens sur le boulevard
Des pensées noirâtres, depuis mon jeune âge
Ton temple est sale, dans ton corps il y’a eu trop de passages

[Refrain]
Négro quand faut y’aller, faut y’aller x2
Les parasites il faut les balayer
Balayer
N’écoute pas x 3
Ne doute pas
Rappelle-toi, rappelle-toi de ce qu’ils disaient
Qu’on allait jamais le faire

[Couplet]
Y’a pas de surprise quand tu t’attends au pire
Beaucoup de gens préfèrent tendre la main que de se servir
Numéro Diiix réfléchira toujours avant d’agir
T’es dans ma ligne de mire
Ils préféraient dormir pendant que mon projet dangereux avance
La meilleure défense c’est d’attaquer
Je me déverse comme une avalanche
T’as pas eu de chance
Patate dans le menton tu flanches
J’ai trop d’essence, c’est une évidence
Posé dans mon coin, rhum à la main pendant que le démon danse
J’vais faire la diff
J’vais faire ça vite, beaucoup de chevaux sous le moteur
J’avais dit que je ne tromperai pas mais j’ai vu sa soeur
Je n’ai plus de coeur, j’ai pris de la hauteur
Habilité à te fumer à n’importe quelle heure
Mais rappelle-toi
Ouais rappelle-toi
Rappelle-toi
Rappelle-toi qu’il n’y a rien d’acquis ici bas
Qu’entre la vie et la mort il n’y a que six pas

[Refrain]
Négro quand faut y’aller, faut y’aller x2
Les parasites il faut les balayer
Balayer
N’écoute pas x 3
Ne doute pas
Rappelle-toi, rappelle-toi de ce qu’ils disaient
Qu’on allait jamais le faire

LEAVE A COMMENT

0 comment